• Encre et pigments sur papier et toile, 2017 - 2020

"Géographies"

Presque tout dans mes peintures donne à voir des paysages, des étendues terrestres, ou peut-être sous-marines. La ligne d’horizon, toujours présente dans la composition, est essentielle à la formation de ces paysages. Les gouaches s'apparentent plutôt à des topographies, comme si on représentait en bichromie des fonds océaniques.

 

Depuis 7 ans, mon travail explore la frontière entre l'abstraction et la figuration, et les paysages imaginaires qui en résultent n’ont de cesse que de renvoyer aux montagnes et prairies vertes, comme aux lacs gelés ou à l'espace, à la carte et au territoire, au dessus et en dessous du niveau de la mer.

 

En regroupant mes peintures sous le titre "Géographies", c'est un peu comme si j’invitais, ou confortait le spectateur à percevoir plutôt qu’un travail abstrait, des images figuratives.

 

 

Encre et pigments sur papier et toile

 

En plongeant du papier aquarelle ou de la toile dans des bains colorés, je rends compte des mouvements singuliers de matières et de couleurs qui s’opèrent dans l’eau. Ces empreintes montrent une expression unique du désordre inévitable régnant dans les mélanges hétérogènes.

 

Je mets en scène des couleurs qui définissent des espaces et un univers. Mais surtout, je mets en scène des couleurs qui font finalement bien ce qu’elles veulent. Chaque peinture est alors partagée entre le fruit du hasard et mon goût, entre nature et culture. Ma démarche est d’accepter l’accident et de convoquer au sein de ma peinture le hasard et l’incertain.

 

Loin d’imiter la nature, je choisis de la laisser faire, de lui laisser de la place pour que s’expriment les forces et lois qui la régissent et la sous-tendent. Dénuées d’intentions formelles, les images non-figuratives que je propose font de la nature et du hasard les réalités sensibles qui constituent l’objet de ma quête artistique.

 

 

"Géographies"

"géographies"